accueil > Les actions > Actions de terrain > « F » comme Filles, Femmes, Familles... et Retrouvailles

« F » COMME FILLES, FEMMES, FAMILLES... ET RETROUVAILLES

Date : 06/10/2008 Région : Grand Sud Est / Thème : Expression collective - Vie locale / Public : Femmes

La MJC/Centre Social Archipel Sud d'Annecy (Haute Savoie) invite les femmes et les jeunes filles du quartier Prairie à nommer leurs émotions, recueille avec elles des morceaux de vie en vue de les intégrer dans un spectacle.

Historique de la démarche

Située dans l'ancien quartier Prairie d'Annecy, territoire en Politique de la ville constitué de quelques immeubles HLM en bordure d'autoroute, la MJC/Centre Social Archipel Sud a mené il y a quelques années un projet de mémoire intitulé « Éclats de mémoire et mémoire de guerre » auprès des anciens du quartier. Mais un constat en était ressorti : les femmes, bien qu'également interrogées, étaient restées discrètes sur leur vécu. C'est sans doute de ce silence féminin que va naître ce nouveau projet.

En cohérence avec un projet sur le quartier autour de la place des femmes, des jeunes filles de la cité et du rôle de la famille, la directrice du centre social et une conteuse décident de monter le projet « F, comme filles, femmes, familles...et retrouvailles. ». Il s'agit de donner la parole aux femmes, de les inviter à mettre leur vie en perspective pour qu'elles aient conscience de la place à prendre en tant que femme : « parce que prendre la parole c'est exister, c'est accepter d'être regardées. Le regard de l'autre donne une architecture à son propre corps et permet une reconnaissance. Un corps ignoré engendre le silence, et le silence peut devenir une petite mort... »

Déroulement de l'action

Le projet part donc à la fois du constat d'un silence et de la volonté de déverrouiller la parole féminine pour lui donner corps. L'action consiste donc à interroger et à collecter les témoignages des femmes et des jeunes filles du quartier sur la base de ces trois questions :
- Raconter un souvenir à l'âge de 7 ans.
- Raconter les premières règles.
- Raconter une anecdote récente dans laquelle de près ou de loin elles ont joué un rôle et qu'elles ont particulièrement envie de raconter.

Cinquante neuf de ces femmes et jeunes filles ont accepté d'être interrogées. Elles ne l'ont cependant pas fait spontanément. Dans un premier temps la difficulté de la démarche a été de les mettre collectivement en confiance pour doucement les amener à participer à un entretien individuel avec la conteuse Elisa Maury. Selon qu'elles sont adultes ou jeunes, les approches ont été différentes.

Les adultes ont été accueillies dans différents ateliers créatifs et dans les « espaces parents. » La sensibilisation de ces femmes s'est faite par l'intermédiaire des animatrices et des assistantes sociales qui, pour certaines d'entre elles, se sont prêtées au jeu de l'entretien individuel. Ce faisant, les femmes du quartier, mises en confiance, se sont concertées, échangeant par-là de précieuses confidences, et puis se sont à leur tour laisser interviewées.

Avec les plus jeunes en revanche le principal vecteur du lien a été l'organisation d'ateliers cinéma/débat pour provoquer la parole autour de thèmes spécifiques. Regarder un film met en jeu sa vision du monde, son quotidien, ses préoccupations et ses représentations. Choisir un film est donc déjà un premier geste qui s'est fait avec les jeunes filles ; ont été sélectionnés par exemple « Billy Elliot » ou « Tout sur ma mère » traitant de sujets sensibles qui ont notamment permis d'échanger sur le rapport au corps. De là chacune a pu prendre le temps de penser à sa propre image et élaborer des questions, des sentiments, des récits personnels ou intimes. Quelques mois plus tard Elisa recevait certaines de ces jeunes filles pour un entretien individuel.

Ces rencontres individuelles avec la conteuse ont donné lieu à la publication d'un livre et à la création d'un spectacle dans lequel elles n'interviennent plus. Il n'en reste pas moins vrai que toutes les femmes et les jeunes filles interrogées expriment des sentiments partagés :
- De valorisation : « mon histoire est importante, puisque je l'ai retrouvée dans le spectacle d'Elisa »
- De complicité : au cours de sa démarche de parole chacune s'est rendu compte que son vécu était important et qu'elle n'était pas seule à avoir ce vécu.
- D'intimité : partager les mêmes paroles dans le respect de chaque histoire.
- De sérénité, « ça a changé quelque chose, ça m'a fait du bien. »
- De reconnaissance : Prendre la parole fait exister.

Après l'entretien individuel, elles se reconnaissent une complicité mais ne la partagent pas ! En tout cas pas avec des mots. Trois d'entre elles témoignent : « Discuter entre nous après ? Pas question ! Ces entretiens nous ont bouleversées et ont impliqué un retour sur nous-mêmes, mais nous n'avons pas besoin d'en débattre » !

De quelle parole parle-t-on alors ?

Le spectacle « Un corps à vie » a été réalisé par Elisa Maury à partir des histoires racontées par ces femmes sans qu'elles y participent en tant qu'actrices. Mais elles sont venues le voir, s'y sont reconnues et ont participé au débat qui a suivi. Elles sont reparties avec un livre et un CD de leur interview, emportant avec elles le plaisir d'avoir, d'une manière ou d'une autre, collaboré à l'élaboration d'un spectacle et d'avoir entendu parlé d'elles à la radio et à la télévision.

Ce spectacle a permis de redessiner les contours de la journée de la femme dans le quartier Prairie et de lui donner vie sous sa forme actuelle.

Ce projet, interne à la structure, a trouvé des partenaires financiers avec le FASILD et la CAF, des partenaires institutionnels : des écoles par exemple ont également participé au projet, des commerçants du quartier, des associations de proximité notamment dans les échanges et les rencontres avec les familles

Les paroles de cette action se situent essentiellement en amont, lorsqu'il s'est agit pour toutes ces femmes de discuter entre elles des raisons d'accepter d'entrer dans les confidences de l'entretien, lorsqu'elles ont été gagnées par une confiance réciproque. Des paroles ont déclenché d'autres paroles, ont favorisé des complicités et ont permis lâcher des résistances encombrantes.

La simplicité et l'authenticité de ces rencontres ont favorisé une démarche de partage subtil et de reconnaissance. En l'occurrence, la parole de ces femmes est passée de la sphère de l'intimité à l'espace de la scène sans intrusion mais dans le respect de chacune. Elle a été un moyen non pas pour construire un point de vue, mais pour les faire entrer leurs histoires dans la mémoire collective.

MJC/Centre social Archipel Sud

3 avenue de Chambéry 74000 Annecy 04 50 45 71 35 • Contact : Christine Feinglod • Rédaction : Dominique Bouveau.

réagissez à cette page

Actus
Formations 2017
10/03/2017

Le collectif Paroles Partagées vous propose 2 formations :

1. De la parole à l'action citoyenne : Paroles partagées au cœur de l'éducation populaire.

2. Développer des alliances locales pour favoriser le pouvoir d’agir des habitants, une Formation-action, sur la méthode du community organizing "Cityzen UK".

Résultats du Concours Radio Paroles Partagées 2016
10/05/2016

Le jury du Concours Radio Paroles Partagées 2016 s'est réuni le 13 avril dernier pour désigner, parmi les 41 productions sonores proposées, les 3 lauréats de cette cinquième édition, dont le thème était : "Partager la parole, pour agir et transformer".

>> Voir les résultats

Formation 2016
10/05/2016

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire aux prochaines formations qui auront lieu en juin 2016 sur le thème :

De la parole à l’action citoyenne

Paroles partagées au cœur de l’éducation populaire

>> Lire la suite

Concours Radio 2016
22/01/2016
Informations et documents concernant le prochain Concours Radio 2016. Date limite de dépôts des dossiers DIMANCHE 27 MARS 2016.
Parlement Ephémère Immaginaire International
15/07/2014
Du 3 au 14 septembre 2014, des groupes de jeunes bosniens, allemands, tunisiens, palestiniens et français se retrouvent pour une expérience politique et poétique.
Formation action Paroles Partagées 2014
25/04/2014

1, 2 et 3 juillet et 30, 1er et 2 octobre

La finalité de cette formation action est d’outiller des porteurs de projets associatifs afin qu’ils soient mieux à même de lancer ou faire évoluer des actions qui mettent la parole partagée au coeur du projet.

A l'écoute, une émission consacrée au concours radio !
10/02/2014
Emily Vallat, lauréate de l'édition 2011, reçoit Dominique Garet pour parler de la troisième édition du concours radio organisé par le collectif Paroles Partagées. Retrouvez l'émission de Radio campus Paris.
Débat public : Quel rôle peut jouer le droit dans la mondialisation ?
24/01/2014

 Jeudi 6 février 2014 à 18h à Paris


Lieu : Le Vent se lève, tiers lieu artistique et culturel,
181 avenue Jean-Jaurès à Paris 19ème
(Métro Ourcq)
Débat public avec Mireille Delmas Marty, à partir de son livre" résister, responsabiliser, anticiper" (Le Seuil, 2013)

 
Citation
Soyons les changements que nous voulons voir dans le mondeGandhi
"Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire, mais parce que nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles".
Sénèque
 
Actions
Dring93.org : le débat e-citoyen
Grâce à Internet et à leur smartphone des jeunes du « 9-3 » investissent la scène publique
28/06/2011
Blogs, forums, tchats, réseaux sociaux : jamais les individus n’ont été aussi connectés. Jamais ils n’ont eu autant de moyens de communiquer, de s’exprimer et de partager. Le triomphe du web 2.0 a ainsi ouvert [...]
 
  • Recherchez
  • ok
PAROLES PARTAGEES | contact@paroles-partagees.org