LES LAURÉATS ET CANDIDATS DE L'ÉDITION 2012

Le jury du concours radio Paroles Partagées 2012 s'est réuni le 4 décembre pour désigner les lauréats de cette édition 2012. Voici les documents sonores primés puis les autres candidatures.

Premier prix : Candidature n°20 / Molière prend un coup de jeune / Emmanuelle Gautrot / Radio Déclic

Dans une classe de 2nde professionnelle d’un lycée agricole de Mirecourt dans les Vosges, les élèves travaillent sur une scène de l’Avare de Molière. En réaction à leur façon d'entendre le langage de cette époque, ils réécrivent cette scène intemporelle, avec leurs mots. Une expérience qui enclenche la discussion autour de leur façon de parler, faite de codes, parfois d’incompréhension, de différence générationnelle. Ils envisagent la langue d’aujourd’hui comme une langue en construction, une langue qu’ils réécrivent, qu’ils adaptent aux situations, au contexte.

Molière prend un coup de jeune


2e prix : Candidature n°32 / Prêt à l'emploi / Sabine Cros / La compagnie des ondes

Quand on parle de langue ou de langage, on pense souvent aux langues étrangères. Nous oublions parfois que la maîtrise de la langue maternelle n’est pas si évidente pour tous. Yoann, le jeune frère de l’auteur, est sourd. Mais pas muet. Il parle depuis tout petit, simplement sa grammaire et sa syntaxe sont un peu aléatoires. Après un CAP et plusieurs années de travail, le voila au chômage. La recherche d’emploi est un contexte particulièrement formel, avec un langage très codifié. Toute la famille s’est donc mobilisée pour entrainer Yoann aux entretiens d’embauche.

Prêt à l'emploi


3e prix : Candidature n°17 / CRAISAF : Passeport pour l'intégration / Delphine Gratusse / Radio Temps Rodez / CRAISAF

Le Comité rouergat d’aide à l’insertion sociale par l’apprentissage du français (CRAISAF) a pour objectif d’apprendre la langue et la culture française aux illettrés et aux étrangers afin d’accompagner leur insertion dans la société. Il s’agit ici de refléter l’action du CRAISAF et de saisir une tranche de vie des apprenants, d’esquisser leur portrait, par le biais du cours de langue. Il a d’abord fallu installer un climat de confiance avec les douze apprenants, représentants 9 nationalités, pour obtenir une large participation du groupe.

CRAISAF : Passeport pour l'intégration


Prix du partenariat remarquable : Candidature n°22 / Radio Cactus / Guillaume Abgrall / Radio Panik / Gsara ASBL

Radio Cactus est un atelier d’expression radiophonique auquel participent des apprenantes de l’Asbl Le Cactus depuis octobre 2011. Parties de l’intime, elles ont progressivement choisi de tendre le micro aux autres et accepté de faire entendre leurs voix et réflexions sur les ondes. Elles composent ce que nous appelons des correspondances radiophoniques, une parole collectivement adressée, pour des conseils, des demandes, des revendications. Depuis octobre 2012, elles s’interrogent sur les problèmes qu’elles rencontrent avec la langue française. Plus d'infos ici
 

Radio Cactus


Les autres candidatures au concours :

Candidature n°1 / Nos désirs font désordre / Aurélien Sertini / Radio Campus Besançon

Radio Campus Besançon a noué un partenariat avec le Centre communal d’action sociale de Besançon (CCAS) et son groupe « miroirs de femmes ». Ce groupe de femmes d’origine et de milieux différents, est allé rencontrer, micro en main, d’autres femmes des quartiers bisontins pour évoquer la place des femmes et leurs droits. Ce projet collectif et participatif a été élaboré de A à Z par et avec ce groupe de femmes, formé à l’outil radio et accompagné par un journaliste de Radio Campus Besançon. « Nos désirs font désordre » est le résultat de ce travail : des femmes aux cultures, aux langues différentes, qui parlent d’une seule voix, d’une seule langue, de la place des femmes.

Nos désirs font désordre


Candidature n°2 / Buque a'l porte / René Lavergne / Radio Campus Lille / association La Compagnie

La ville de Lens a voulu mettre en place des ateliers rencontres de la culture en lien avec sa programmation artistique, et notamment du spectacle en patois picard « Buque a’l porte ». Dans ce cadre, des ateliers d’écriture se sont tenus au centre Dumas sur le thème de la mémoire, animés par Saverio Maligno et Stéphane Ropa, responsable de La Compagnie, association théâtrale. On les retrouve en compagnie de Jacqueline, d’Eliane, alias Juliane, et de Yin Zhen, une chinoise de Shanghai, habitant en France depuis un peu plus d’un an. Un beau moment d’échanges interculturels et de complicité, autour des langues française, picarde et chinoise… de quoi en perdre son latin !

Buque a'l porte


Candiature n°3 / Les ateliers de Tédac / Daniel Martin-Borret / Radio Grille Ouverte / association Tédac

Les ateliers de Tédac permettent à des adultes illettrés d’acquérir les notions de base de l’expression orale et écrite. Les enjeux humains et sociaux sont considérables. La méthode d’apprentissage est basée sur la tradition orale des conteurs ; pour emmener tout le groupe, Danielle Pradier propose une trame à partir de laquelle le groupe, collectivement, va fabriquer une histoire. A la suite de ce reportage, deux des femmes du groupe ont participé à une émission sur Radio Grille Ouverte. Une expérience qui devrait se renouveler.

Les ateliers de Tédac


Candidature n°4 / Transmettre la mémoire des parcours d'immigration / Benoît Bories et Charlotte Rouault / Faïdos Sonores / Canal Sud

Durant le mois de novembre 2011, les deux auteurs ont dirigé un groupe de huit adolescents d’une classe relai de Champigny-sur-Marne lors d’un atelier de création sonore. Il était organisé en partenariat avec la Cité Nationale de l’Histoire de l’Immigration et les Francas du Val-de-Marne. Les participants devaient produire une création sonore autour de la transmission des histoires d’immigration familiale et des héritages culturels qui en découlent. La langue parlée dans le cadre familial fait partie de cet héritage.

Transmettre la mémoire des parcours d'immigration


Candidature n°5 / Espéranto / Wilfried Croses / Radio Albiges

L’Espéranto, même si "utopique", est un projet défendu avec passion par des hommes et des femmes généreux et ouverts, et son usage tout autant que ses "à côtés" (communautés de voyages, colloques, associations…) semblent pertinents et toujours d’actualité à l’heure de l’uniformisation linguistique autour de l’anglais ou du chinois. Il s’agit ici d’un micro-trottoir dans les rues d’Albi qui donne une mesure de la porté de l’espéranto, et de la connaissance ou ignorance populaire, puis d’un entretien avec Vincent Descargues, président de l’association « Tarn Espéranto », état des lieux de cette langue encore jeune et mal médiatisée.

Espéranto


Candidature n°6 / Le cinéma documentaire provocateur de paroles / Regards de jeunes / Peuple et Culture Gard / Radio Sommières

Le cinéma documentaire, c’est le point de vue d’un réalisateur au travers de ses choix, de sa vision artistique. C’est aussi l’expression d’une idée, d’un regard, d’une manière d’appréhender le monde. En parallèle du Festival International du Documentaire, l’association Peuple et Culture Marseille organise chaque année un stage « Points de vue sur le cinéma documentaire ». Ce stage offre un lieu de réflexion lors de rencontres franco-allemandes. L’intention de ce reportage est de présenter le cinéma documentaire comme une forme de langage diffusant des idées, provoquant des débats, des échanges citoyens, partageant la parole au travers du stage.

Le cinéma documentaire provocateur de paroles


Candidature n°7 / Classe ENA / Jean-Jacques Chauchard et Galaad Germa / Radio Clapas / association OaqAdI

Douze élèves venus de tous les continents du monde et scolarisés dans la classe des « nouvellement arrivés » (ENA) du collège Las Cazes de Montpellier se sont creusés la cervelle sur un thème qu’ils connaissent bien pour le vivre tous les jours : le langage. Ils vivent en effet dans un pays où la langue majoritaire n’est pas celle qu’ils ont étudié pendant leurs premières années d’école. Ils témoignent ici de leurs expériences d’incommunabilité, peu à peu dépassée par l’apprentissage de la langue, qui va de pair avec une ouverture aux autres. Les jeunes sont aussi partis en reportage pour s’intéresser à d’autres langages, la communication animale au zoo du Lunaret, ainsi que la langue des signes.

Classe ENA


Candidature n°8 / Tire ta langue / Magali Grollier / Radio Jet FM

Mise en valeur d’une action pédagogique innovante menée dans un lycée de l’agglomération nantaise autour des langues parlées par les élèves de ce quartier populaire. 22 langues y sont représentées au total. Rencontre avec le professeur à l’initiative de l’action baptisée « Tire ta langue », et avec les élèves, pour l’occasion, « apprentis professeurs de langue ».

Tire ta langue


Candidature n°9 / Les mots du travail / Christine Van Acker / Radio campus Bruxelles / ASBL Les Grands lunaires

Réflexion autour de la langue du travail et du non-travail par la mise en parallèle du travail du langage et des dispositifs d’accompagnement des chômeurs en Belgique. Dans quelles conditions la langue peut faire de nous des hommes libres et dans quelles autres conditions elle peut modeler nos consciences en évidant certains mots de leur sens tout en en supprimant d’autres ? Novlangue : langage stéréotypé dans lequel la réalité est édulcorée pour rendre impossible l’expression des idées subversives ainsi que toute formulation de critique.

Les mots du travail


Candidature n°10 / Environnement sonore / Service jeunesse ville de Mantes-la-Jolie / LFM Radio

Série de saynètes de la vie quotidienne sur la thématique de l’environnement. On y découvre les différentes langues présentes dans l’environnement sonore, et plus particulièrement chez les jeunes. Les formes verbales décrites tentent de démontrer le rapport à la langue, la façon de vivre, la manière de voir, de comprendre le monde. En puisant leur langage parlé dans divers registres linguistiques, ils créent leur propre espace linguistique. Le langage utilisé est souvent assimilé à des mots, des expressions, des intonations, mais pas à une langue en tant que telle, plutôt à une stratégie linguistique pour affirmer une appartenance.

Environnement sonore


Candidature n°11 / Les usines sur les planches / Luis Mendez / Canal Sud / Les 39 marches

A l’origine, une revue de littérature et de poésie, Ene Asche Trois (pour NH3, la molécule de l’ammoniac), éditée par le CE de l’usine AZF depuis 1984. La revue a survécu à l’explosion du 21 septembre 2001, et s’est transposée sur scène. Le spectacle repose sur la coopération entre des professionnels du spectacle et des amateurs, ex-salariés d’usines. Ici, nous entendons un spectacle du 8 septembre 2012, partage de parole entre anciens d’AZF et de Molex, deux histoires de fermeture d’usine, deux histoires de ruptures ; en ce sens, une forme de thérapie collective. www.les39marches.org

Les usines sur les planches


Candidature n°12 / Le seigneur des zados / Jeunes du centre social de Souvigny / RCF Allier

Cinq jeunes à la découverte des différentes facettes du langage actuel, tel qu’ils le connaissent, et du langage médiéval, sur un terrain très approprié : la foire médiévale de Souvigny. Ils mettent en avant des différences, mais aussi quelques similitudes comme l’usage d’abréviations, comme dans les SMS d’aujourd’hui, pour économiser de la place et de l’argent sur les parchemins.

Le seigneur des zados


Candidature n°13 / Les Okyames / Rodolphe Pereira / Radio Alpa

Les Okyames sont les maîtres de la parole du peuple Akan. C’est aussi le nom d’une association sarthoise qui utilise le langage sous toutes ses formes pour promouvoir un échange culturel entre ce peuple d’Afrique de l’ouest et la France. L’auteur a interviewé Estelle Calliop, fondatrice et présidente de cette association, afin qu’elle explique comment elle crée du lien social et comment elle combat les stéréotypes avec des contes et des pièces de théâtre africains.

Les Okyames


Candidature n°14 / Collège Babel / Rachid Sadaoui / Radio Plus

Le collège Verlaine de Lille, comme métaphore du mythe babélien. « La pluralité des langues est-elle une bénédiction ou une malédiction pour les hommes et la culture ? », se demande cette conseillère pédagogique du Palais des Beaux-arts de Lille après avoir présenté à son public une œuvre contemporaine inspirée du thème biblique de la tour de Babel. Avec ses 350 élèves et sa cinquantaine de personnels, le collège Verlaine est à l’image du quartier de Lille sud où il se situe, bigarré et pluriel jusque dans les langues qu’il abrite. Déambulation (et parfois carambolage) sonore à travers quelques une des multiples langues qui y sont parlées.

Collège Babel


Candidature n°15 / Paroles de femmes / Maud Bétiaux / Radio Bocage / CIDFF Allier

Lors d’ateliers d’expression proposés par le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles de l’Allier (CIDFF), un groupe de femmes ayant subi différentes formes de violences, viennent exprimer leur souffrance, leur travail de reconstruction et de libération une fois par mois. Ces femmes issues de milieux différents livrent ici, chacune leur tour, leurs épreuves subies et leurs vies par des paroles, des écrits qu’elles font la démarche de partager avec les auditeurs.

Paroles de femmes


Candidature n°16 / Trou noir / Marine Angé et Marion Cros / Radio en construction / association Calenza

Travail avec la classe pour jeunes « décrocheurs » Nouvel Elan du lycée Mozart du Blanc-Mesnil autour de la création de petites fictions sonores dans lesquelles ils incarnent un monstre, un autre eux-mêmes, une apparition, etc. Ce travail sur le monstre, l’étrange, permet de parler de soi, et du rapport entre l’individu rejeté et la société, ou de l’intégration au sein de cette société. La création est passée essentiellement par l’oral pour permettre aux jeunes d’utiliser leur propre langage, considéré si souvent comme « inapproprié » au cadre scolaire ou sociétal.

Trou noir


Candidature n°18 / Paroles Partagées au café d’oc / Guilhem Surpas / Radio Liberté / association Lézidéfuz

Le café associatif de Léguillac-de-Cercles est un lieu de vie, d’échanges et d’expression. Il abrite chaque mois un « café occitan ». C’est dans ce cadre que les participants ont répondu à la question « Quelle(s) langue(s) parlez-vous ? ». Un bref instantané sonore qui témoigne, à son échelle, de la grande diversité des langues qui peuvent se parler dans un tout petit village.

Paroles Partagées au café d'oc


Candidature n°19 / Stéréotypique / Cécile Debove / Fréquence 7 / associaiton Des pieds et des mains pour l’autisme

Les sons guident l’auditeur dans un espace déstructuré. Des scènes sont assemblées telles un puzzle pour baigner dans les univers des enfants avec autisme. Ils utilisent le langage d’une manière très particulière, avec une cohérence qui leur est propre, où la narration est rare. Dans ce documentaire sonore, la matière du son est privilégiée par rapport à son sens.

Stéréotypique


Candidature n°21 / La langue schaerbeekoise / Clémentine Delahaut / Radio Panik / Constant VZW

Reportage réalisé dans le cadre d’un projet de dictionnaire sonore intitulé « La langue schaerbeekoise ». 400 mots ont été collectés entre 2009 et 2012 dans un quartier du nord de Bruxelles, et plus précisément autour d’une place surnommée « La cage aux ours ». Ce dictionnaire de mots bruxellois contemporains est à retrouver sur le www.lalangueschaerbeekoise.be avec les mots, les créations et interventions d’artistes, les émissions radio, et un livre qui sert de guide dans le quartier.

La langue schaerbeekoise


Candidature n°23 / Paroles occitanes / Mariannick Mérat et Olivier Constant / Radio Pays d’Hérault / Calandreta dau Clapàs

Le choix d’une école peut être motivé par une idéologie à défendre, par la place qu’à l’enfant au sein de l’institution, par la pédagogie mise en place et les apports supplémentaires qu’il peut y avoir à l’apprentissage des savoirs. Immersion dans une calandreta, école associative sous contrat avec l’Etat, où l’enseignement se fait en français et en occitan.

Paroles occitanes


Candidature n°24 / Sacré Phone / Béatrice André / Radio Diois / Peuple et Culture Grenoble

Un taxiphone. Le remplaçant du service public d’aujourd’hui – photocopies, scanner, imprimante. Internet et cabines téléphoniques, pour la France ou vers ailleurs. Depuis la rue, les lieux sont lisses, le ressenti est froid. Il prend tout son sens, sa chaleur, sa dimension humaine, une fois passé le seuil. D’un taxiphone avec un nom prometteur : Sacré Phone. Un lieu où les gens se retrouvent et ont la parole, elle y est magnifiée. Venu pour parler à ses proches, outre-mer, on finit par échanger avec l’Autre, l’inconnu ou le voisin, en direct. Langues du monde, langage d’émotions ou de colère s’entrecroisent. Le haut lieu d’échanges humains, de la société telle qu’elle est aujourd’hui.

Sacré Phone


Candidature n°25 / Magik sud / Maïté Modolo et Sophie Mailhé / Radio R d’Autan

Magik sud est une émission faite par des personnes souffrant de troubles psychiatriques qui, au-delà de leurs difficultés, n’en restent pas moins des citoyens avec des choses à dire. L’émission de radio à laquelle ils participent avec deux soignantes est un outil thérapeutique visant à leur donner la parole. C’est une démarche stimulante leur permettant de s’ancrer dans la réalité par le biais de l’information, de la littérature, de la musique, soit parce qu’ils s’y intéressent, soit parce qu’ils échangent avec d'autres patients porteurs de ces sujets. Ils n’hésitent pas à parler de leurs expériences personnelles, de leurs interrogations communes ou individuelles dans un échange riche et valorisant.
 

Magik sud


Candidature n°26 / Les jeunes prennent la parole / Jean-Baptiste Berber / Radio Active / Centre socioculturel « Les acacias »

Un animateur est chargé de faire participer les jeunes à la radio locale de la ville. La radio est située dans un quartier habité essentiellement par une population d’origine turque, marocaine et asiatique. Sous forme de micro-trottoir, en quelques heures, les jeunes répondent simplement à la question : Quelle(s) langue(s) parlez-vous ?

Les jeunes prennent la parole


Candidature n°27 / Cours d’alphabétisation / Sandrine Lana / Radio Panik / Asbl Vivre à Koekelberg

A Koekelberg, des femmes d’origine marocaine se réunissent deux fois par semaine autour d’une journaliste retraitée dans un vieux local pour apprendre le français. Ces femmes sont en Belgique depuis deux, quatre, parfois dix ans, mais souvent ne parlent pas le français. Au Maroc, peu d’entre elles étaient scolarisées. Pour la plupart, ces deux heures sont la seule occasion de côtoyer la langue française. Elles tâtonnent, s’entraident à former les lettres dans leur cahier, à prononcer correctement, s’imitent l’une l’autre. Elles se dévoilent peu à peu et chantent en arabe les musiques qui rythment leur vie, qui leur rappellent d’où elles viennent.

Cours d'alphabétisation


Candidature n°28 / Ils parlent avec leurs mots / Cédric Cauvin / Radio Dijon Campus / association Nemesis

Plongée dans l’univers des scènes ouvertes de slam organisées par l’association étudiante Némésis (qui publie des revues de poésie et organise des ateliers). Il est vrai que nous utilisons plusieurs langages dans notre vie en fonction des situations. La langue artistique fait partie de ces langages, et le slam en est l’une des expressions.

Ils parlent avec leurs mots


Candidature n°29 / Les sanglots de l’aigle pécheur / Katia Kovacic / Radio Djiido / association L’orage

A l'origine de ce documentaire, il y a le travail de collecte sonore d’Alban Bensa, anthropologue et de Jean-Claude Rivière, linguiste, autour des récits et de poésies appelées tenô sur la guerre coloniale de 1917 dans la région de Koné en Nouvelle-Calédonie. Partant de là, l’auteur a choisit de produire plusieurs documentaires sonores à diffuser en Nouvelle-Calédonie et en métropole. Par la voix d’Yvon Kacué Goromoedo, l’objectif est de faire entendre la richesse de la création poétique, des voix, des intonations et des intentions de la parole kanak sur cette guerre et sur sa portée, ses prolongements dans la Nouvelle-Calédonie actuelle en réflexion sur l’indépendance.

Les sanglots de l'aigle pécheur


Candidature n°30 / Cube blanc / Jean-Baptiste Cocagne / Radio Arménie

Le projet du Cube Blanc est né à l’occasion de la Biennale d’art contemporain de Lyon. L’idée était de confier un projet participatif d’exposition artistique à des habitants d’un quartier de la banlieue lyonnaise. Une quinzaine d’habitants de Décines ont donc été invités à piocher dans les réserves du musée d’art contemporain de Lyon et à se faire médiateurs culturels au sein de leur quartier. A la fin de la biennale, en décembre 2011, le Cube Blanc devait être démonté. Il est toujours là et chaque mardi, un groupe d’habitants se retrouve autour de ce projet.

Cube blanc


Candidature n°31 / La Madeleine / Julien Durlot / Villages FM / Culture jeune

La Madeleine, cette charmante veuve aux expressions décapantes et dont l’accent nous immerge dans le Haut-Doubs, mêle plusieurs langages pour réunir et découvrir plusieurs cultures. Le reportage est axé sur ce personnage qui fait preuve d’humour à travers plusieurs langages : son franc-parler et le langage des cités.

La Madeleine


Actus
Formations 2017
10/03/2017

Le collectif Paroles Partagées vous propose 2 formations :

1. De la parole à l'action citoyenne : Paroles partagées au cœur de l'éducation populaire.

2. Développer des alliances locales pour favoriser le pouvoir d’agir des habitants, une Formation-action, sur la méthode du community organizing "Cityzen UK".

Résultats du Concours Radio Paroles Partagées 2016
10/05/2016

Le jury du Concours Radio Paroles Partagées 2016 s'est réuni le 13 avril dernier pour désigner, parmi les 41 productions sonores proposées, les 3 lauréats de cette cinquième édition, dont le thème était : "Partager la parole, pour agir et transformer".

>> Voir les résultats

Formation 2016
10/05/2016

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire aux prochaines formations qui auront lieu en juin 2016 sur le thème :

De la parole à l’action citoyenne

Paroles partagées au cœur de l’éducation populaire

>> Lire la suite

Concours Radio 2016
22/01/2016
Informations et documents concernant le prochain Concours Radio 2016. Date limite de dépôts des dossiers DIMANCHE 27 MARS 2016.
Parlement Ephémère Immaginaire International
15/07/2014
Du 3 au 14 septembre 2014, des groupes de jeunes bosniens, allemands, tunisiens, palestiniens et français se retrouvent pour une expérience politique et poétique.
Formation action Paroles Partagées 2014
25/04/2014

1, 2 et 3 juillet et 30, 1er et 2 octobre

La finalité de cette formation action est d’outiller des porteurs de projets associatifs afin qu’ils soient mieux à même de lancer ou faire évoluer des actions qui mettent la parole partagée au coeur du projet.

A l'écoute, une émission consacrée au concours radio !
10/02/2014
Emily Vallat, lauréate de l'édition 2011, reçoit Dominique Garet pour parler de la troisième édition du concours radio organisé par le collectif Paroles Partagées. Retrouvez l'émission de Radio campus Paris.
Débat public : Quel rôle peut jouer le droit dans la mondialisation ?
24/01/2014

 Jeudi 6 février 2014 à 18h à Paris


Lieu : Le Vent se lève, tiers lieu artistique et culturel,
181 avenue Jean-Jaurès à Paris 19ème
(Métro Ourcq)
Débat public avec Mireille Delmas Marty, à partir de son livre" résister, responsabiliser, anticiper" (Le Seuil, 2013)

 
Citation
Soyons les changements que nous voulons voir dans le mondeGandhi
"Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas les faire, mais parce que nous n’osons pas les faire qu’elles sont difficiles".
Sénèque
 
Actions
La Grande Lessive
Épingler les jeunes pour valoriser leur créativité
30/07/2013
Notre association organise deux fois par an (en mars et en octobre) une journée au cours de laquelle chacun est invité à participer à une installation plastique éphémère. Nos objectifs sont : la promotion [...]
 
  • Recherchez
  • ok
PAROLES PARTAGEES | contact@paroles-partagees.org