«REFAIRE LA CITÉ», SORTIR DES GHETTOS PAR LE BAS
Libération, 8 janvier 2013

Michel Kokoreff et Didier Lapeyronnie proposent des mesures d’urgence pour la banlieue.

8 janvier 2013 à 22:26
Par SYLVAIN BOURMEAU


Relégué au profit du plus euphémisé «quartiers», le mot «banlieues» fait une apparition remarquée en sous-titre d’un petit livre (1) signé Michel Kokoreff et Didier Lapeyronnie, deux sociologues qui arpentent depuis longtemps ces territoires. C’est qu’ici plus qu’ailleurs le lexique ne sert pas à la seule description d’une réalité sociale mais opère très vite comme un stigmate, avant d’être parfois, à son tour, retourné par les populations concernées.


Enclaves. En ouverture de Refaire la cité, bref essai d’intervention de la République des idées, ces deux chercheurs affirment qu’il existe désormais bel et bien des «ghettos» de pauvres - manière de répondre, dix ans après, au texte publié dans cette même petite collection par l’économiste Eric Maurin pour qui les seuls «ghettos» français s’avéraient être les enclaves de riches.


Mais si Kokoreff et Lapeyronnie s’autorisent ce vocabulaire, c’est pour souligner que ce n’est pas seulement de la pauvreté économique et de la relégation que procède la sécession, mais aussi de la discrimination raciale et de la ségrégation : les banlieues se définissant désormais d’abord par «une exclusion de nature politique». Il ne s’agit évidemment pas pour ces sociologues de céder à l’antienne réactionnaire de ceux qui dénoncent les dégâts fantasmés de ce qu’ils appellent une «culture de l’excuse», mais plutôt d’ajouter aux causes sociales des logiques politiques spécifiques qui permettent de mieux prendre la mesure de la nature et de l’ampleur du problème.


«Jungle». Kokoreff et Lapeyronnie retracent ce glissement, et dégagent trois âges des banlieues, chacun exprimé dans un film emblématique : le Thé au harem d’Archimède, de Mehdi Charef, qui, en 1984, décrit «un monde désorganisé mais encore proche» ; la Haine, où Mathieu Kassovitz montre, en 1995, «une jungle de trafics et de violences urbaines» ; l’Esquive, d’Abdellatif Kechiche qui témoigne, en 2003, d’un «univers marqué par la fermeture et la sécession».


Après avoir nuancé les approches globalisantes, qui tendent à homogénéiser des situations très diverses selon les villes, les deux sociologues opèrent une critique en règle de trente ans de politiques publiques et appellent à un changement de paradigme en proposant de favoriser toutes les démarches d’empowerment des populations locales à travers ces mouvements du bas vers le haut qui effraient tant notre pays centralisé. Pour finir, ils s’adressent à la gauche au pouvoir en lui soufflant trois mesures évidentes qui permettraient de commencer à refonder les rapports entre l’Etat et la société :interdire le contrôle au faciès, accorder le droit de vote aux étrangers et dépénaliser le cannabis.


«Refaire la cité», de Michel Kokoreff et Didier Lapeyronnie, éd. Seuil-la République des idées, 128 pp., 11,80 €.

Actus
Formations 2017
10/03/2017

Le collectif Paroles Partagées vous propose 2 formations :

1. De la parole à l'action citoyenne : Paroles partagées au cœur de l'éducation populaire.

2. Développer des alliances locales pour favoriser le pouvoir d’agir des habitants, une Formation-action, sur la méthode du community organizing "Cityzen UK".

Résultats du Concours Radio Paroles Partagées 2016
10/05/2016

Le jury du Concours Radio Paroles Partagées 2016 s'est réuni le 13 avril dernier pour désigner, parmi les 41 productions sonores proposées, les 3 lauréats de cette cinquième édition, dont le thème était : "Partager la parole, pour agir et transformer".

>> Voir les résultats

Formation 2016
10/05/2016

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire aux prochaines formations qui auront lieu en juin 2016 sur le thème :

De la parole à l’action citoyenne

Paroles partagées au cœur de l’éducation populaire

>> Lire la suite

Concours Radio 2016
22/01/2016
Informations et documents concernant le prochain Concours Radio 2016. Date limite de dépôts des dossiers DIMANCHE 27 MARS 2016.
Parlement Ephémère Immaginaire International
15/07/2014
Du 3 au 14 septembre 2014, des groupes de jeunes bosniens, allemands, tunisiens, palestiniens et français se retrouvent pour une expérience politique et poétique.
Formation action Paroles Partagées 2014
25/04/2014

1, 2 et 3 juillet et 30, 1er et 2 octobre

La finalité de cette formation action est d’outiller des porteurs de projets associatifs afin qu’ils soient mieux à même de lancer ou faire évoluer des actions qui mettent la parole partagée au coeur du projet.

A l'écoute, une émission consacrée au concours radio !
10/02/2014
Emily Vallat, lauréate de l'édition 2011, reçoit Dominique Garet pour parler de la troisième édition du concours radio organisé par le collectif Paroles Partagées. Retrouvez l'émission de Radio campus Paris.
Débat public : Quel rôle peut jouer le droit dans la mondialisation ?
24/01/2014

 Jeudi 6 février 2014 à 18h à Paris


Lieu : Le Vent se lève, tiers lieu artistique et culturel,
181 avenue Jean-Jaurès à Paris 19ème
(Métro Ourcq)
Débat public avec Mireille Delmas Marty, à partir de son livre" résister, responsabiliser, anticiper" (Le Seuil, 2013)

 
Citation
Soyons les changements que nous voulons voir dans le mondeGandhi
« Il n’y a qu’un moyen de savoir, c’est de se mettre en route ».
Bergson
 
Actions
Cafés partagés
Question de ville, la Duchère en (re)construction
31/08/2012
Depuis 2007, la MJC Duchère porte un projet intitulé "cafés partagés". Cette action culturelle est née suite au constat suivant : la MJC Duchère située dans un quartier politique de la ville [...]
 
  • Recherchez
  • ok
PAROLES PARTAGEES | contact@paroles-partagees.org